Pour nous trouver :

CAMA-TAIKIBUDO
19, rue de Gravon
77118 BALLOY

 

Téléphone :

0160674944

 

cama-taikibudo

 

Nos horaires d'ouverture

8h-12h

14h-18h

Devenir membre

Vous voulez devenir membre ?

Utilisez notre formulaire de contact pour obtenir davantage d'informations.

Historique et cursus martial du fondateur

Itinéraire sportif et martial de GAUCHARD Denis Senseï.


1967-1972 : Début des sports de combats avec la lutte sous la férule de M. Royo Georges ancienne salle jean Allasseur à Montereau Fault-Yonne.
Champion de Seine et Marne, de Paris et d'Ile de France, sélection nationale.

1973-1976 : Début en Karaté à Avon 77 avec M. Delpech et M. Rate.
Champion de Seine et marne en ceinture marron.

1977-1979 : Passage de la ceinture noire 1er Dan (1976) et 2e dan (1979) de l'école R. Cocâtre de Bushido en Karaté, Kobudo et Jujitsu.
Cours particuliers réguliers directement avec M. Cocâtre accompagné d’un de mes élèves.

1978 : Naissance du club de Montereau à l'initiative de son président M. Brihaye Jean-Luc et l’aide de M. Allasseur alors président du Club Sportif de Montereau.

1979 : Début en Yoseikan-budo avec M. Bindel alors 4e Dan dans cette école.

1980 : 1er Dan, 1983 : 2e Dan, 1987 : 3e Dan (Présentation effective)
Cours particuliers réguliers avec M. Bindel directement par M. Mochizuki
Quelques 65 stages régionaux, nationaux et internationaux, stages d’été.

1985 : Diplôme de félicitation des mains de Me Minoru Mochizuki.

1988 : Attestation de réussite à la formation commune du BEES.

1989 : Certificat en Shiatsu (Shodan); 1990 : (Nidan) ; 1991 : (Sandan) ; 1992: (Yodan) école Okuyama avec M. Riesser.
Plusieurs séminaires de trois jours pour chaque niveau et stage semaine complète.

1993 : Professeur et 4e Dan de l'école française de Budo avec M. Bindel.

 

Note : volontairement sont ignorés les diplômes d’enseignants ou de grades obtenus à cette période en kick boxing, kempo boxing, Full boxing et sambo-défense qui ne sont pas représentatifs de la voie que je me suis fixée, mais cela correspondait à cette époque à une demande d’une partie de mes élèves.

 

1994 : 3e Dan de l'école Hakko-ryu en Jujitsu (présentation effective) et technique de santé énergétique (shiatsu et goshin taiso).

1996: Diplôme de 5e dan en Kenpo (I.F.N.B) par l’Ecole Française de Budo.

1997 : Ceinture noire 5e degré du comité national de budo avec le titre de Renshi ; diplôme japonais I.F.N.B (International Fédération Nippon Budo) attribué à un professeur pour avoir formé un certain nombre de ceintures noires et être considéré comme un exemple. Diplôme de 5e dan en Jujitsu (I.F.N.B)
Trophée du Monterelais de l’année par un jury du monde associatif.

1998 : Certificat d’instructeur par l’académie Yiseido international et certificat du 5e degré de cette même académie dirigé par Patrick Brégier.

1999 : Certificat de 5 Dan en Kobudo (présentation effective) par la fédération international d’arts martiaux (IMAF) des mains de Me Shizuya Sato (9e dan Hanshi)

2001 : Présentation du 6e dan en Nihon Jujutsu lors du stage international en Belgique (14/10/2001) devant un Jury composé des senseï Sato, Tose, Nobetsu, Kondo et Rauscher.

2002 : Thèse de renshi acceptée pour le Nihon jujutsu, 2003 : idem en kobudo.

2008 : Thèse de Kyoshi acceptée pour le Nihon Jujutu.

 

   Ma première pensée en écrivant cet historique sera pour le Me Cocâtre sans qui je n’aurais certainement pas eu la motivation nécessaire à poursuivre cette voie si difficile du budo.

Au maître Cocâtre :

  Cet homme qui consacra sa vie aux arts martiaux.
Ce qu´il demandait à ses élèves n´était rien comparé à ce qu´il s´imposait lui-même. Il était dur, très dur car pour lui la voie du bushido c´était d´abord l´efficacité sur les autres mais aussi sur soi-même.

  Cette dédicace qu´il m´a accordée est pour moi plus qu´un honneur mais un devoir; celui d´aller jusqu´au bout.

« A monsieur Gauchard Denis futur maître en Arts Martiaux, mon élève très sérieux et courageux qui ira loin avec toute ma sympathie »

Maître R. Cocâtre 7e Dan à Paris le 10 Novembre 1979

Merci maître

 

Bien sûr d’autres professeurs m’ont fait évoluer et j’en garde un souvenir respectueux :


 

La suite